Hôpitaux de Luchon

Embrouilles au sein des hôpitaux de Luchon 31110

L'oiseau sort du nid

Rédigé par admin - -

Lundi 9 février 2015

C'est Monsieur le directeur délégué du CRF de Luchon  lui-même qui me téléphone pour m'annoncer la nouvelle ce matin. Maman est renvoyée chez elle aujourd'hui et à la question de savoir pourquoi elle est restée chez eux si longtemps, il est répondu qu'elle était en post cure. Lol !

Question maison de retraite, ça coince à Barbazan officiellement parce que le dossier n'était pas complet et officieusement car la direction (qui m'a appelée) comprend que la décision d'intégrer une maison de retraite  doit être réfléchie avec le partenariat de la famille quand elle entoure la personne âgée..

Tout va donc bien, ma mère m'a demandé ce matin si je voulais "encore" m’occuper d'elle, je donne RDV au Directeur délégué et à l'assistante sociale Madame Doste devant un tribunal et seul l'avenir nous dira comment nous allons recoller les morceaux question relation familiale.

J'accuse cet hôpital d'avoir tenté de détruire une relation familiale pour des raisons que seule une enquête du Procureur de la république saura démêler.

La première partie de cette affaire est dont (en principe) terminée, nous allons évaluer les conséquences des "problèmes de communication" au sein du Centre de Rééducation Fonctionnelle de Luchon et avidement demander une condamnation et des dommages intérêts.

A moins que nous recevions des excuses publiques et un dédommagement pour l'outrage et le danger auquel toute une famille a été confrontée avec les inévitables séquelles que l'on peut très facilement imaginer.

A suivre donc....

Les commentaires sont fermés.