Hôpitaux de Luchon

Embrouilles au sein des hôpitaux de Luchon 31110

Nouveau revirement de la situation

Rédigé par admin - -

Décidément, cette histoire nous apporte tous les jours des surprises.

Le courrier du directeur de l'hôpital, en lettre recommandé avec AR s'il vous plait, nous précisait....

"Je me permet de préciser que votre mère n'a pas souhaité vous désigner comme étant la "personne de confiance" comme le prévoit la réglementation.
Dé ce fait,  nous ne sommes pas fondés de répondre à votre questionnement concernant la question de ses choix en matière de devenir ou d'orientation à la sortie. elle même doit pouvoir garder la maîtrise de ses choix et de l'information qu'elle souhaite vous donner."

Fabrice Richer 

Autrement dit, son fils le plus proche qui s'occupe d'elle au quotidien n'est pas fondé de savoir ce qu'il se passe et surtout Monsieur le directeur délégué ne répond pas aux questions posées à savoir si l'un ou l'autre de ses subalternes avaient oui ou non dit ceci ou cela ce qui n'a rien à voir avec l'avis de ma mère et ce qu'elle souhaite ou qu'elle ne souhaite pas.

Ces gens avaient affirmé que ma maman ne souhaitait plus que je m’occupe d'elle ce qui était confirmé par une fort bizarre demande de mise sous tutelle "pour se protéger de ses enfants" (selon nos informations), et il se trouve que cela était infirmé par le dernier appel en ma direction de sa patiente devant l'équipe médicale et aujourd'hui par la signature d'un formulaire de désignation d'une personne de confiance qui est....

Le fils lui-même qui vous écrit aujourd'hui.

Ben ça alors !

Encore un "déficit de communication" ou un mensonge écrit par la direction du CRF de Luchon ? Les juges répondront à cette question très bientôt. :-//

Tout cela met à mal le jeu de cache cache auquel se livre le personnel de ce centre depuis maintenant quatre longues semaines et le "secret médical" ou autres "secrets professionnels" n'ont plus bon dos car il faudra désormais compter avec ce nouvel élément puisque la vieille dame a changé d'avis et plus rien n'empêche Monsieur le Directeur Mr Richet et l'assistante sociale Madame Doste d'informer la famille puisque il en ont désormais la permission....

...et le devoir.

Fin provisoire de ce billet.

Les commentaires sont fermés.